De: Fil Rouge [filrouge@portesouvertes.fr]
Envoyé: mercredi 6 février 2008 17:04
À: l_hermittesamuel@hotmail.com
Objet: Fil Rouge 06.02.08 Mexique/Egypte

Fil Rouge

6 février 2008

Les dernières nouvelles en provenance de l'Eglise persécutée


Mexique : Un pasteur échappe aux caciques

Pasteur Felipe VazquezLe pasteur Felipe Vazquez s'occupe de plusieurs petites assemblées au Chiapas. Une de ses passions est de prêcher l'Evangile aux indiens mayas Tojolabales dans la région de Saltillo. Cet endroit est considéré comme le plus dangereux pour les chrétiens au Sud-Est du Mexique. Les caciques, chefs religieux traditionnels, interdisent aux villageois de se convertir et n'hésitent pas à utiliser la violence pour ce faire. Rien d'étonnant alors que le pasteur Felipe Vasquez rencontre une forte opposition. Il est de ceux qui osent aller à Saltillo pour annoncer l'Evangile à quiconque manifeste un intérêt. Récemment, en l'espace d'un mois, six familles ont décidé d'accepter et de suivre Jésus-Christ après avoir entendu son témoignage.

En novembre dernier, une famille chrétienne de Saltillo a demandé au pasteur de venir lui rendre visite. Les membres de cette famille avaient peur de ce qui pourrait leur arriver si les caciques découvraient leur conversion. Ils avaient besoin de conseils et d'encouragements.

Mais dans le même temps, Felipe fut informé que des caciques avaient résolu de le tuer. Le pasteur décida d'y aller quand même. Il avait l'habitude d'effectuer ses visites pastorales pendant la nuit pour éviter toute confrontation. Malgré ces précautions, cette nuit-là, alors que le pasteur rentrait chez lui, les caciques l'attendaient sur le chemin. Il fit demi-tour vers Saltillo pour demander de l'aide et plusieurs chrétiens décidèrent de l'accompagner. Alors qu'ils s'attendaient à être agressés par les caciques, à leur grand étonnement, ils ont pu passer sans que ceux-ci ne les remarquent. Felipe a donc pu rentrer chez lui, sain et sauf. Quelques semaines plus tard, il était de retour à Saltillo, mais il se retrouva au milieu d'un autre groupe d'hommes armés, déterminés à le tuer. Et le miracle se produisit à nouveau. Il continua son chemin sans que personne ne le voie. Manifestement, Dieu avait aveuglé ces caciques pour le protéger.

  • Prions pour le pasteur Felipe, son épouse et son fils, qui servent le Seigneur.
  • Prions pour les chrétiens de la région de Saltillo.
  • Prions pour notre action sur place, qu'elle soit guidée par Dieu.


Le dernier numéro du magazine Portes Ouvertes a pour thème l'Amérique latine. Pour recevoir un exemplaire gratuit, il suffit de téléphoner au 03 88 10 29 60

 

Egypte : Conversion refusée pour Mohammed Hegazy

« Il peut croire ce qu'il veut dans son cour mais sur le papier, il ne peut pas se convertir ». C'est le verdict prononcé par le juge Husseini le 29 janvier dernier, car « la charia interdit à un musulman de quitter l'islam ». Pour l'instant donc, Mohammed Hegazy ne peut toujours pas faire changer la mention de sa religion sur ses papiers d'identité. Mohammed est déçu mais envisage de faire appel : « C'est une violation de mes droits fondamentaux » a-t-il déclaré. « Qu'est-ce que l'Etat a à voir avec la religion que j'ai adoptée ? »

Mohammed a 24 ans. Ancien musulman, il s'est converti au christianisme quand il en avait 16 et désire faire reconnaître officiellement sa conversion pour que son enfant reçoive une éducation scolaire chrétienne. Pour l'instant, ayant reçu des menaces de mort, il continue à vivre caché, ainsi que son épouse Zeinab, qui envisage elle aussi d'aller devant la justice. Voir aussi précédent Fil Rouge

  • Prions pour Mohammed et son épouse Zeinab qui a donné naissance à une petite fille il y a quelques semaines.
  • Prions pour les Egyptiens qui aident les chrétiens issus de l'islam, cibles des islamistes.


Prochain Fil Rouge :
13 février 2008
Pour d'autres informations visitez notre site www.portesouvertes.fr

Pour vous désabonner du FilRouge   |   Pour vous abonner au FilRouge

PORTES OUVERTES - AU SERVICE DES CHRETIENS PERSECUTES
Ces nouvelles sont destinées à vos églises et communautés.
Toute diffusion dans un cercle plus large est soumise à autorisation préalable de Portes Ouvertes.