page suivante

Sommaire Version imprimable

AHMED ET HAMDI

Ahmed travaillait dans un bureau. II serait exagéré de dire qu'il n'aimait pas son travail, mais il avait du mal à supporter l'attitude de son chef, qui ne le mettait pas assez en valeur à son gré. Quand son département était chargé d'une tâche un peu spéciale, le chef s'arrangeait toujours pour attirer toute l'attention sur lui-même, afin de recueillir tous les honneurs.

Plus d'une fois, Ahmed avait envisagé de chercher un autre emploi, mais le marché du travail étant morose, il n'était pas sûr qu'il puisse trouver mieux pour l'instant. De plus, son salaire était plutôt supérieur à la moyenne pour ce genre de poste. Ahmed prenait par conséquent son mal en patience. II se disait qu'il avait vraiment besoin de cet argent pour subvenir aux besoins de sa femme et de leurs trois enfants. Ahmed était très fier de sa progéniture, surtout de Hassan, son aîné, qui faisait des études d'ingénieur à l'université.

Les choses en étaient là lorsqu'un nouvel employé fut affecté au bureau où Ahmed travaillait. L'homme était un peu plus jeune qu'Ahmed et se nommait Hamdi. II était toujours de bonne humeur, très gai et facile à vivre. Ahmed avait enfin trouvé un collègue de travail qu'il appréciait. Ils se mirent à manger ensemble à midi et il leur arriva bientôt de se rencontrer en dehors du travail. Hamdi était aussi marié et Dieu l'avait béni en lui donnant quatre enfants, deux garçons et deux filles.

Ahmed et Hamdi devinrent assez rapidement des amis intimes; ils aimaient se réunir autour d'une tasse de thé pour bavarder. On parlait de tout et de rien et les heures passaient trop vite à leur goût. Au début, leurs conversations portaient surtout sur la situation au travail, mais peu à peu elles s'orientèrent aussi vers les questions plus profondes de la vie. Tous deux prenaient les questions religieuses très au sérieux, mais leurs croyances n'étaient pas les mêmes. Ahmed était musulman, tandis que son ami Hamdi lisait régulièrement la Bible et se disait disciple du Messie(Al- Massih). Ahmed était étonné de constater que, plus il apprenait à connaître Hamdi, plus son respect pour la foi de son ami et pour sa communion avec Dieu grandissait. Ahmed découvrit que son ami vivait très près de Dieu, d'une manière qui lui était inconnue et qui l'intriguait. Ahmed se disait en lui-même que cette piété un peu particulière devait être liée à la personne du Messie.

Dans un certain sens, Ahmed croyait aussi au Messie. Ahmed acceptait tout ce qui était écrit dans le Coran à propos de Jésus, le fils de Marie (Aissa lbn Mariam). II nourrissait un profond respect pour le Messie. Ahmed savait que le Messie était né de la vierge Marie (Mariam Al-Athra), qu'il avait accompli de nombreux miracles avec la permission de Dieu, qu'il avait reçu de Dieu l'Évangile (Al-Injil). Mais en même temps, il se rendait compte qu'il savait très peu de choses sur la vie du Messie et il avait un profond désir d'en savoir davantage sur ce grand apôtre (rasoul), qui avait reçu tant de titres élogieux, même dans le Coran.

Ahmed, de plus en plus curieux, décida un beau jour de questionner son ami Hamdi au sujet du Messie. Ce fut le point de départ d'un grand nombre de conversations très intéressantes ...


page suivante

Sommaire