Date de la dernière mise à jour de cette page : dimanche 24 novembre 2013 17:53:33           Privilégiez le plein écran pour une lecture agréable       et éliminer aussi le scrolling horizontal

 

Si quelqu'un vient à vous et n'apporte pas cette doctrine, ne le recevez pas dans votre maison, et ne lui dites pas, Salut! Si quelqu'un vient à vous et n'apporte pas cette doctrine, ne le recevez pas dans votre maison, et ne lui dites pas, Salut!

ETUDE SUR...

"L’Œcuménisme "

Sous forme de lettre ouverte adressée au Congrès de mai 2001 à la Fédération Baptiste de France

 


Très chers frères et sœurs,

Faut-il travailler main dans la main avec les catholiques pour annoncer l’Evangile ? En d’autres termes faut-il leur donner la «main d’association1» pour propager l’Évangile en commun ?

Pour moi et pour beaucoup d’autres au sein de notre fédération qui y sont également opposés, la réponse est NON, un NON catégorique. Et pourquoi donc ? Parce que la Parole de Dieu nous le défend très sévèrement et cette interdiction est sans appel et indubitable.

Mais avant de développer le sujet, voyons un peu la situation historique des grands Apôtres Jacques, Pierre et Jean, lorsqu’ils donnèrent (et pour reprendre l’expression Paulinienne cité dans l’épître aux Galates) « la main d’association » à Paul et Barnabas pour annoncer l’Evangile : (Lisons le texte suivant)

Galates 2 :9 — « Reconnaissant la Grâce qui nous avait été accordés, Céphas, Jacques et Jean qui sont regardés comme des colonnes, me donnèrent la main d’association…/afin que nous, nous allions vers les païens et eux vers les circoncis… »

Il est évident que Paul et les autres Apôtres annonçaient le même Evangile.

Il est tout aussi évident que l’église catholique comme d’autres dénominations telle que les orthodoxes ou les anglicanes ne prêchent pas le même Evangile que celui dont Jude fait allusion. Bien sûr, quelques-unes d’entre elles ont évangélisé leur vitrine, je pense aux catholiques charismatiques notamment et aussi quelques églises anglicanes, bien qu’également l’église catholique dans son ensemble tienne des « propos évangéliques » (l’Amour de Dieu, la Croix, le pardon des péchés par le Sang de Christ, etc…) mais cela n’est qu’un vernis trompeur. Ils n’ont aucunement abandonné leurs dogmes hérétiques2 bien au contraire. Leur « évangile » est diamétralement opposé à celui du Christ Jésus, ils ont corrodé en profondeur la Parole du Dieu Vivant, allant jusqu’à rejeter l’autorité suprême de la Bible, mettant en concurrence leur « Magistère », recueil d’inepties voulant faire jeu égal (si ce n’est plus) avec la Bible. Tout nous oppose. Ne nous appelaient-ils pas, il y a seulement quelques années en arrière «les frères séparés»! A l’époque, nous étions des « séparés » parce que nous voulions rester fidèles aux ordres de notre Seigneur. Aujourd’hui, les choses ont bien changé…

Que dit la Parole du Christ en Galates 1 : 6-10

 6 Je m'étonne que vous vous détourniez si promptement de celui qui vous a appelés par la grâce de Christ, pour passer à un autre évangile.

 7  Non pas qu'il y ait un autre évangile, mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent altérer l'Evangile de Christ. (C’est déjà fait !)

 8  Mais, si nous-mêmes, si un ange du ciel annonçait un évangile s'écartant de celui que nous vous avons prêché, qu'il soit anathème! C-a-d « maudit !!!»

 9  Nous l'avons dit précédemment, et je le répète à cette heure, si quelqu'un vous annonce un évangile s'écartant de celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème!

 10 Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.

Par conséquent, l’église catholique (ou tout autres entités religieuses) est maudite par Dieu, une malédiction tout aussi terrible que celle de la chute car leur doctrine tient pour profane le Sacrifice sanglant de Jésus-Christ en le dénaturant puisqu’en ajoutant d’autres critères tel que le purgatoire, la prière pour les morts, le culte marial et des saints, les indulgences rendent insuffisant le Sacrifice de Christ et tombe sous une condamnation sans appel de la part de Dieu et qui aura son accomplissement lorsque le plan eschatologique de Dieu pour l’humanité arrivera à son terme.

Vous voulez donc travailler avec une organisation que Dieu a maudite, outrepassant l’ordre formel que Jean

Par la présente, je vous adresse la confirmation d’adhésion dûment complété. adresse aux croyants dans sa 2ème épître :

8 Prenez garde à vous-mêmes, afin que vous ne perdiez pas le fruit de votre travail, mais que vous receviez une pleine récompense.

 9  Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine de Christ n'a point Dieu ; celui qui demeure dans cette doctrine a le Père et le Fils. (et inversement, celui qui ne demeure pas dans cette doctrine ne peut prétendre avoir le Père et le Fils et le Saint-Esprit)

 10 Si quelqu'un vient à vous et n'apporte pas cette doctrine, ne le recevez pas dans votre maison, et ne lui dites pas, Salut!

 11 car celui qui lui dit, Salut! Participe à ses mauvaises oeuvres.

Si nous ne devons pas les recevoir dans notre maison, à plus forte raison, ne devons-nous pas aller chez-eux… Dans ce cas, nous commettons un adultère spirituel. C’est se faire ami avec les ennemis du Christ. Car quiconque dénature de quelque manière que ce soit la Parole de Dieu, se fait ennemi de celle-ci et subséquemment ; ennemi de Dieu.

Attention, interprétez bien mes paroles, je n’ai pas dit qu’il ne faille pas se faire des amis catholiques mais dans cette relation à risque, (je dis à risque car l’on peut se laisser entraîner dans des compromissions coupables) personnellement, je ne m’engagerai jamais religieusement de manière collatérale avec une telle personne mais je rechercherai de toute manière avec la Sagesse et l’Amour que Dieu donne à ses enfants, à la placer sous les projecteurs de la Parole de Dieu.

Je le répète, à force de fréquenter les milieux catholiques et à fortiori le milieu théologique catholique on en arrive à accepter leur façon de penser, de raisonner, en un mot, leurs idéaux. Ce ne sont pas des paroles en l’air que je prononce car j’ai connu ce cas de figure avec un ami que je ne nommerai par Amour pour lui, tout en ne partageant pas beaucoup ses convictions ecclésiales, bref, il en était arrivé à accepter le principe de la divinité de Marie (Marie… Mère de Dieu…Mère de son Créateur…Quelle gageure !)

Mes très chers frères et sœurs, il y a un réel danger de pérenniser de telles alliances qui somme toute, sont coupables devant Dieu…L’œcuménisme, (le mot est lancé) parlons-en, puisque c’est de cela qu’il s’agit en vérité, à un sens beaucoup plus large qu’on ne voudrait le laisser entendre. Il ne comprend pas seulement l’alliance de dénominations à mouvance évangélique mais selon l’esprit catholique sous-entend également une alliance avec les autres religions de la planète. Cela est clairement démontré dans les visites papales à travers le monde où l’islam. Le bouddhisme, l’animisme, le vaudou et bien d’autres religions sont invités à la même table afin de susciter un consensus avec l’église catholique, protestante et orthodoxe et même avec certains mouvements évangéliques.

Je vous suggère très chers frères et sœurs de vous rapprocher des prophéties bibliques qui en disent long sur ce sujet où toutes les religions du monde fusionneront avec la grande Prostituée apostate. Qui est cette « Prostituée » ? Ce n’est certainement pas L’Église de Jésus-Christ, le Corps de sa Gloire qui est la Véritable Église en son Sang et par l’Esprit Saint qui scelle tous les enfants de Dieu en les faisant échapper au Jugement Dernier. Si ce n’est pas elle, alors ce ne peut être qu’une entité religieuse qui a méprisé et outragé l’Évangile de la Grâce dont l’église catholique en était la détentrice originelle, détentrice du Pur Évangile qu’elle a complètement corrompu à travers les âges et ce, jusqu’à aujourd'hui. D’où les Réformateurs des précédents siècles qui ont désiré retourner aux sources vives de la Saine Doctrine dont parle l’Apôtre Jude mais dont les descendants, aujourd’hui, ont eux aussi, dans leur spécificité, dénaturé la Saine Doctrine3…Retournerions-nous nous souiller avec cette dernière ? Que Dieu dépouillera en la mettant à nu et en lui ôtant même ce qu’elle croit avoir !

Bien sûr, individuellement, des catholiques (comme des musulmans ou autres entités religieuses) se convertissent à la Foi saine et pure, Dieu soit loué et béni éternellement. Cela dit, ces chrétiens nés de nouveau, ne peuvent tout en même temps se dépouiller de dogmes hérétiques et continuer à célébrer la messe (soit dit en passant qui la forme judaïque d’un culte rendu à Dieu au nom du Christ…) le culte marial et des saints, à s’adresser aux morts en faveur des vivants, à acheter des indulgences rendant ainsi insuffisant le sacrifice sanglant du Christ et bien d’autres choses encore hautement condamnables par la Parole de Dieu. Christ les appelle donc à sortir du milieu d’eux et à rejoindre la communauté des vrais croyants…

Ma position vis-à-vis du pape (et de l’église catholique en général) est la suivante :

L’Église de Jésus-Christ, conformément à l’Écriture ne peut s’allier à une entité religieuse qui a renié la Foi, celle qui nous a été transmise une fois pour toutes. Cette entité religieuse, avec son pape, est responsable présentement, comme ses prédécesseurs, de détourner des millions de personnes de la Seule et Vraie Foi. Le pape est un usurpateur de l’Autorité suprême de Christ. Il est le chef de la plus grande secte qui puissent exister au monde…Et qui pour finir formera une coalition mondiale. Qu’avons-nous de commun avec cet homme qui n’a pas besoin de repentance puisqu’il se dit INFAILLIBLE… En s’excluant lui-même du seul Sacrifice qui puisse sauver, puisque se disant sans péché, n’a pas besoin de la Rédemption de Christ. L’Église de Jésus-Christ ne peut poursuivre une telle alliance avec cette entité religieuse corrompue sans attrister le Saint-Esprit. Et non seulement avec cette dernière mais également avec toutes celles qui persévèrent dans la même voie d’égarement de mensonge et d’apostasie ? L’Église de Jésus-Christ n’aura donc, en tant que propriété suprême de Christ, de près ou de loin aucune relation de quelle que nature que ce soit avec une telle organisation afin de ne pas attrister L’Esprit Saint et engendrer un interdit en son sein.

Vous me taxerez peut-être d’intolérant mais je ne peux au « nom de l’Amour, des convictions et de la tolérance » trahir mon Maître en passant outre les ordres qu’il m’a donnés à travers sa Parole ; puisque collaborer avec l’ennemi 4c’est trahir. Je tiens à le répéter encore, l’œcuménisme est une idée diabolique…Sous des abords d’unité au nom de l’amour, de la paix, de la tolérance dans nos convictions, cette œuvre satanique cache un but bien précis : L’arrivée de l’anti-Christ qui avec l’aide du faux prophète réunira toutes les religions en une seule (c’est la coalition) pour finalement la détruire… Car, ne l’oubliez pas, Satan a suscité à travers les âges, toutes sortes de fausses religions pour éloigner les hommes de Dieu. C’est pourquoi, quand il sera le maître du monde pour un temps des temps et la moitié d’un temps, il n’aura que faire d’une religion… La seule qu’il acceptera, impliquera l’adoration de sa propre personne par tous les incrédules et les impies de ce présent siècle qu’il dominera d’une extrémité à l’autre de la terre…Domination permise par Dieu au temps convenable…

Craignez mes très chers d’avoir couru en vain pour vous être impliqués dans une démarche qui vise la réalisation d’un plan satanique même si (je le répète) celui-ci est permis par Dieu pour accomplir sa Volonté eschatologique. Ne soyons pas des acteurs, des artisans, des participants de ce plan, laissons le monde suivre son maître et accomplir son destin. Nous, suivons le nôtre, Le Seigneur Jésus-Christ, notre Grand et Merveilleux Sauveur qui viendra sur un cheval5 blanc en son temps pour accomplir la Volonté du Dieu Tout Puissant l’égard des nations et d’Israël…

Peut-être me direz-vous que mon interprétation de la Parole n’est pas la seule envisageable mais qu’il existe d’autres approches…Et quelles sont ces approches différentes ? Impliqueraient-elles une occultation de certains passages Bibliques pour satisfaire la raison d’un plus grand nombre. Ou est-ce que notre intellectualisme nous ferait perdre la raison au point que la Parole bénie de notre Dieu ne serait plus aussi importante puisque nous oserions en retrancher au passage, quelques traits de lettre, voir plus, beaucoup plus, nous tomberions alors sous le jugement du Seigneur Jésus en Apocalypse 22 :18-19, dont nous trouvons le corollaire sous une autre forme en 1Corinthiens 3 et en II Jean 8.

J’en ai fini maintenant et je ne veux pas d’autre approche que celle d’une lecture, d’une étude faites dans un esprit d’écoute attentive à l’Esprit Saint qui révèle la Parole dans des cœurs soumis au Fils Bien-Aimé du Dieu d’Amour et Père Éternel.

Très chers frères et sœurs, recevez mes salutations fraternelles et que la Grâce, la Paix et la Bénédiction de Dieu par Jésus-Christ notre Sauveur vous soient données avec abondance.  

Votre frère en Christ,


[1] Ce qui d’ailleurs a été fait par l’entremise d’une lettre adressée par la FEEB au pape, il y a de cela environ trois ans peut-être moins.

[2] Est-il nécessaire de les énumérer ? Ne les connaissons-nous pas ? C’est donc consciemment que nous passons outre les commandements de Dieu (Voir les épîtres de Jean et de Paul)

[3] Je peux prouver très facilement ce que j’avance au moyen de documents écrits de leurs mains et sans aller plus loin, ressortez de votre bibliothèque « le Catéchisme protestant » qui nous avait servit pour les groupes de maison, ce livre est truffé de graves hérésies, mais cela n’avait choqué personne  du moins à ma connaissance, si ce n’est que j’en avais parlé lors de réunions d’église mais point d’échos  à mes paroles! Il est étonnant que notre esprit ne soit pas tenu en éveil quand la Parole de Dieu est attaquée à ce point !…même par des livres que l’on introduit au sein de l’Eglise…

[4] Rappelez-vous bien ce que j’entends par « ennemi  de Dieu» au niveau doctrinal.

[5] Que cela soit une métaphore ou une réalité, qu’importe, ce qui est essentiel, c’est la Victoire finale et certaine de notre Seigneur Jésus-Christ, Lui-même, sur ses ennemis.


Vous pouvez m'écrire sur ce sujet si vous le désirez


RETOUR AU SOMMAIRE DES ÉTUDES