Négociations de paix israélo-palestiniennes
 

 

Lettre d’invitation à la conférence de Madrid (extraits)

Le processus de paix israélo-arabe a démarré en octobre 1991 à la conférence de Madrid. Dans leur lettre d’invitation, les deux co-parrains du processus, les États-Unis et l’Union soviétique, indiquent que la recherche d’une solution sera fondée sur les résolutions 242 et 338 du Conseil de sécurité :

" Après avoir mené des consultations approfondies avec les Palestiniens, les États arabes et Israël, les États-Unis et l’Union soviétique considèrent qu’il existe une occasion historique de faire progresser les perspectives de paix véritable dans la région. Les États-Unis et l’Union soviétique sont prêts à aider les parties à parvenir à un règlement de paix équitable, durable et global, par des négociations directes à deux voies –d’une part entre Israël et les Palestiniens-, fondées sur les résolutions 242 et 338 du Conseil de sécurité des Nations unies. L’objectif de ce processus est de parvenir à une paix réelle.

A cette fin, le président des États-Unis et le président de l’URSS vous invitent à une conférence de paix, que leurs pays co-parraineront et qui sera immédiatement suivie par des négociations directes. La conférence se tiendra à Madrid le 30 octobre 1991. (…) "

18 octobre 1991

Imprimer cette page
Fermer la page