AVANT PROPOS

Si les chrétiens anglo-saxons ont toujours disposé d'un choix étendu de commentaires sur l'Apocalypse, il n'en est pas de même pour le public de langue française. Pourtant, plus que jamais, l'Église de Jésus-Christ devrait pouvoir approfondir le message du dernier livre de la Bible. L'urgence de ce besoin a fortement pesé sur mon esprit, et j'y ai vu un appel du Seigneur à rédiger l'Apocalypse, verset par verset.

 

Pour traiter d'un sujet si vaste, il m'a semblé bon de m'inspirer des travaux de commentateurs évangéliques dont les écrits recèlent d'indéniables richesses spirituelles. D'éminents serviteurs de Dieu de Grande-Bretagne et des Etats-Unis ont fait de remarquables découvertes dans l'Écriture et, sans plus attendre, de tels trésors devaient être mis au bénéfice des lecteurs qui n'ont pas le privilège de connaître l'anglais. Je me suis donc mis à étudier de façon méthodique une vingtaine d'ouvrages sur l'Apocalypse. Travail absorbant, certes, mais combien rémunérateur, si je me réfère à tout ce que j'en ai reçu personnellement. Et tandis que je posais les premiers jalons de cette étude, je devenais chaque jour plus conscient de mes limites devant l'ampleur de la tâche, tout en étant de plus en plus convaincu de la nécessité d'un tel message en ce dernier quart du XXème siècle. Aussi éprouvais-je intensément le besoin du secours de l'Esprit-Saint pour mettre par écrit les éléments qui allaient servir de base à la rédaction de l'Apocalypse, verset par verset.

 

Dès lors, cette rédaction devint un travail d'équipe, et je me dois ici de remercier très chaleureusement mes collaborateurs qui, à l'Ecole Biblique de Genève ou ailleurs, se sont donnés sans compter à cette préparation:

Jacqueline Braunschweiger, révision générale du texte et travaux de dactylographie;

Michel Ratte et Philippe Favre, contrôle sur le plan doctrinal et théo­logique;

Christiane Pagot et Yvette Coigny, remaniement du style; Clairebelle de Rego, Myriam Feuz, Marlyse Poeymirou, Mme Henri Nobs, Mme Philippe Favre, travaux dactylographiques et lecture des épreuves; M. et Mme Max Luder, vérification des références; Fredy Boesch, graphisme et maquette de la couverture.

 

L'Apocalypse, verset par verset est avant tout un ouvrage d'étude, et j'ai cherché à étayer sur la Parole elle-même les affirmations contenues dans ce livre. C'est pourquoi de nombreuses références bibliques figurent en marge et ont pour but de favoriser l'approfondissement systématique des grandes vérités de l'Ecriture.

 

Un certain nombre de lecteurs se référeront sans doute à cet ouvrage à titre consultatif, concentrant leur attention sur un sujet défini. Nous avons voulu mettre à leur disposition un commentaire aussi exhaustif que possible sur chaque passage. Cependant, bien des sujets reviennent à diverses reprises tout au long de l'Apocalypse. Aussi ont-ils été développés à un seul endroit, alors qu'ailleurs le numéro de la page concernée est indiqué entre parenthèses.

 

Conscient des nombreuses lacunes qui, malgré tous les soins apportés, subsistent dans cette étude, je serais reconnaissant aux lecteurs de l'Apocalypse, verset par verset de bien vouloir exprimer leurs avis et leurs remarques. S'il y a lieu, nous en tiendrons compte pour une éventuelle seconde édition.

 

L'Apocalypse, verset par verset parait à une heure où les événe­ments se précipitent vers l'aboutissement inéluctable prédit par l'Écriture pour la fin des temps. Ma prière est que cette étude du dernier texte de la Révélation divine édifie l'Église de Jésus-Christ dans les pays francophones et stimule son témoignage auprès d'une génération toujours plus anxieuse face à l'effondrement de notre civilisation, parce qu'elle n'en saisit pas toujours les causes profondes. Enfin, je souhaite que cette lecture encourage de nom­breux enfants de Dieu à se préparer plus activement au glorieux retour de notre bien-aimé Sauveur et Seigneur.

 

J.H.A.

Retour à la présentation